Ca y est, les choses commencent à se concrétiser dangereusement....

Après plusieurs semaines d'attentes mâtinées de micmacs administratifs (ah les joies du dépôt électronique et de ses fichiers en PDF A, un vrai parcours initiatique!), de retards et de stress, j'ai enfin reçu mes rapports lundi et ma convocation mardi.

Je me suis donc précipitée sur mon ordinateur pour commencer à rédiger mon texte de soutenance  organiser mon pot de thèse et prévenir mon fan club.

J'ai un peu plus de deux semaines pour bien chiader mon texte, préparer mes réponses aux remarques des rapports, réécouter l'intégrale de Stockhausen et arriver fin prête pour le jour J. Ce serait trop bête de lâcher pendant cette dernière ligne droite. Me voilà super motivée pour rassembler mon peu d'énergie restante (depuis qu'un petit être comprenant pour moitié le patrimoine génétique de M. Thésard s'est logé dans mes entrailles, je suis une vraie larve) afin de la diriger entièrement vers la préparation de la soutenance.

Autant dire que je suis, depuis ces dernières semaines, un modèle de calme et de sérénité et que ma zen attitude va s'amplifier ces prochains jours...